Art en danger!

Publié le par Les jardinieres du Mixed Media

Bonjour à toutes et à tous

CLEA nous a alerté sur ce sujet !
Nous avons pensé que c'était absolument INDISPENSABLE
que le Jardin  prenne le relais ...


Voici son article

***


Vive les seins de Marianne !

L’Art quand il dénonce…

L’Art quand il trouble…

L’Art est résistance…

 

"Pour avoir osé envoyer quatre cartes postales représentant des seins nus, l’artiste de mail-art Philippe Pissier est aujourd’hui passible de trois ans d’emprisonnement. Il est accusé de trouble à l’ordre public."

http://oxyloseditions.blogspot.com/2008/09/soutenez-philippe-pissier.html

A l’heure actuelle, les œuvres incriminées ne sont pas visibles puisqu’elles ont été saisies par la justice. L’affaire est en cours…  En « vertu » de l’article 227-24 du code pénal. Motif : trouble à l’ordre public et mise en danger du psychisme des enfants par une œuvre pornographique

Ce n'est pas tant le contenu du mail art (je ne peux pas juger, puisque je ne l’ai pas vu), qui me révolte, mais la liberté d'expression qui semble menacée... Et l'hypocrisie, qu'il y a derrière tout ça.

Et quand bien même ces œuvres seraient outrageusement scandaleuses !... (Elles n’étaient pas destinées à être mises entre les mains d’enfants dans le but de les pervertir et ne l’ont pas été).

« Oui ! Ouille ! Ça fait mal des seins pincés » et qui plus est, par des pinces à linge ! Et une femme bâillonnée !... ça fait des millénaires que les femmes sont « bâillonnées » jusqu’à présent ça n’avait l’air de déranger personne !

 

 Ce ne sont que des images. Image peut être provocante certes ! L’Art dénonce sans violence ! Met parfois le doigt là où ça fait mal ! Et oui « la force des images » !  L’Artiste à ce regard sur le monde pour ouvrir les consciences et faire prendre conscience des absurdités et dérives de ce monde. Et parfois cela passe par la provocation qui crée la version « I’m chocking !... des faux vertueux ou puritanistes qui crient au scandale !».

Moi ce qui me choque, ce sont les réalités de ce monde et ses atrocités. Ce qui me choque, c’est l’indifférence générale lorsqu’une femme enceinte tombe dans la rue, et que personne ne l’aide à se relever…

Ce qui me choque, ce sont les femmes battues, humiliées, partout dans le monde… en général… qui ne trouvent pas forcément secours auprès des forces de l’ordre (Mais c’est un autre sujet, je m’égare…).

Ce qui me choque c’est qu’il y a bien d’autres choses pour troubler l’ordre public et mettre  en danger le psychisme des enfants… Et puis une image aussi provocante soit-elle, ça s’explique. Oui mon petit, ça existe ! C’est comme ça, c’est le monde dans lequel nous vivons, et il faut faire avec, car on n’a pas le choix, tant que règnera la loi de l’hypocrisie. Autant informé que désinformer. Prévenir que guérir.

Il y a tant de choses qui choquent et troublent l’ordre moral… mais ne dérangent apparemment personne tant que cela reste lucratif !

Ces mails art transitaient entre main d’adultes… et n’avaient aucune intention de perversion, puisque réalisées dans le cadre d’un appel à mail art, sur le thème de l’érotisme. Et il ne faut pas confondre érotisme et pornographie… (I’m very chocking !)

Les pubs dont nous sommes continuellement affligées mettent en danger le psychisme de nos enfants !... Avis à Messieurs les publicitaires ! qui les diffusent impunément et qui ne sont pourtant pas condamnés pour trouble de l’ordre public, alors que la petite boite carré est dans tous les logements de France et de Navarre. Sans parler des nouveaux dessins animés… qui véhiculent d’autres idées fallacieuses et les émissions de TV Reality - shows à l’Américaine, comme si la vie était une scène de cinéma ! Sauf que dans la vie, la vraie, on ne peut pas rejouer la scène. Il n’y a pas de clap ! On coupe et on recommence ! Ce qui est joué est joué !

Dans un monde où la course à l’argent et au pouvoir semble être devenue la priorité, il faut croire qu’il vaut peut être mieux être « pornographe » qu’Artiste ! Déjà ça paye mieux ! Et on a moins de risque d’être poursuivi par la Justice !...  

 

On crie « Ô ! Scandale ! Mais retirons donc tous les bustes de Marianne aux seins nus des Mairies ! » (I’m chocking again…)

Et puisqu’on parle de vertu, rappelons qu’en son temps, le déjeuner sur l’herbe de Manet, avait également suscité la controverse lorsque l’œuvre a été exposée pour la première fois au salon des refusés en 1863.

Cette femme peinte nue entre deux hommes, et qui semble  défier le spectateur de son regard impudent !

 

 

Et puisqu’il faut encore parler de vertu !... puisque que c’est le cœur du débat.

Lorsque je vois ça ! Je n’ai qu’une seule chose à dire :

« Rhabillez-vous ! Madame !  »

 

« Cachez moi donc ces seins que la France n’a pas envie de voir ! »

 

 

Je préfère regarder ceux de la vénus de Boticelli, qui n’a rien d’impudique !

Et c’est son regard qui attire plus nos regards, que la poitrine dénudée qu’elle essaye de dissimuler d’une main malhabile posé sur le cœur !

 

 

(Détail « Naissance de Vénus » de Boticelli)

 

Et pour conclure !

Je reprendrai cette citation de Gide

 

« Que l’important soit dans ton regard

Non dans la chose regardée ! »

 

 

 

 


Pour rappel


"L'Art postal est donc né d'un besoin de communication, pour faire passer des idées, par le verbe et l'image. Cette pratique donne lieu à des échanges dans lesquels la liberté totale de création est proclamée.

Le contexte a joué un rôle primordial dans la naissance de cet art posté, ainsi par exemple le cadre des deux guerres mondiales a fait naître des mail artistes. Bien que ces soldats ne fussent pas conscients de pratiquer de l'art postal, c'est bien le contexte de la guerre qui les a poussés à dessiner sur les enveloppes ou cartes postales qu'ils envoyaient à leur famille ou amis. Par le biais de l'expression plastique ils arrivaient plus facilement à décrire ou dire ce qu'ils n'étaient pas capables d'écrire. C'était également pour eux le moyen d'éviter la censure."

Source Wikipédia

 

 

« Cette nouvelle affaire met les artistes en danger. Si le temps vous le permet, envoyez un petit dessin de soutien ici: soutienpissier@gmail.com , il sera publié sur ce blog.
 L’adresse d
u blog circulera ensuite. Faites passer le message à vos contacts dessinatrices, dessinateurs".
 

***

Vous avez également le lien d'un article du quotidien LE MONDE  pour soutenir ce courant de liberté d'expression

http://savatier.blog.lemonde.fr/2008/09/30/quand-des-postiers-censurent-un-artiste/ 


Merci CLEA de nous avoir alerté

C'est notre coup de gueule...  et, s'il le faut, il y en aura d'autres !

Vos jardinières en colère


Publié dans Infos et reportages

Commenter cet article

citron vert 09/10/2008 22:59

merci je vais suivre tes liens et tout lire .
Les enfants voient bien des seins sur la plage ce n'est pas particulièrement choquant . Pour moi c'est surtout cette photo de mannequin maigrichonne qui m'a choquée.J'ai allaité ma fille en public avec fierté , j'ai eu de la chance alors pas d'amende ?

Sabbio 08/10/2008 14:44

J'avais lu et commenté cette info chez Poulili... je n'en reviens pas d'une telle hypocrisie et d'un tel faux débat! C'est désolant, choquant, révoltant!
J'essaierai d'envoyer quelque chose à l'adresse indiquée!

nadine ( amour de scrap) 05/10/2008 13:12

triste, très très triste...et il en pense quoi le monsieur de la poste quoi voit à la télé ???? j'suis assez d'accord : pour le concours de postier ajoutons histoire dde l'art !!
j'vous poste une page de scrap sur mon blog que j'ai fait en 2003.... cachez moi ses seins que nous ne saurions voir...
quand je pense que ma page de fond a été récup dans un livre destiné aux enfants ;;; brrrrr ça fait froid dans le dos ...

lamouette 05/10/2008 10:01

Nous avons déjà débattu de ce fait scandaleux sur le forum "l'art du mail art". Certains d'entre nous ont envoyé un mail art de soutien à l'artiste et un mail art fort "sympathique" à la poste moralisatrice (mail art non signé bien sûr). Si ça vous dit de faire pareil...

Tatieva 04/10/2008 22:54

Colère, colère, colère. Absurdité la plus entière et totale. Je suis toujours surprise d'entendre aujourd'hui les réflexions de personnes face à des demoiselles en jupe juste au-dessus du genoux quand la mini-jupe faisait rage dans les années 60. Nous régressions. Ce que l'on voit, ce que l'on impose aux enfants à 21 heures, quand la violence est monnaie courante, voire même encouragée, quand l'humiliation est reine, quand la pornographie et les actes cruels s'étalent le dimanche à 16 heures, on s'étonne, on se choque d'un sein nu qu'on ne saurait voir ?
La nature nous a donné naissance nu et l'on se montre outré de cet état de fait ?
Quelle hypocrisie !
Je partage la colère du Jardin et tout mon soutien à cet artiste qui a osé mettre les pieds dans le plat.