Une illustratrice de livres pour enfants : interview

Publié le par Les jardinieres du Mixed Media

 

Bonjour  à tous!
De rencontres en rencontres, le Jardin a découvert une illustratrice que vous devez connaître absolument...Marie Emorine.

 1. Un petit résumé de votre parcours créatif Marie?petite présentation : qui êtes-vous et comment êtes-vous tombée dedans ?

 

"En fait, je ne suis pas tombée dedans mais je suis née avec !.... depuis toute petite je dessine et je dessine….  J’ai du user des milliers de crayons et de bouts de  papier… chaque noël, je réclamais des boites de feutres ou de pastels, des trousses et des carnets de dessins, des albums de coloriage…. Cette passion s’affirmant, je me suis dirigée plus tard vers le Bac d’arts plastiques…. Mais malgré l’obtention de ce bac, j’ai laissé tomber les études. Je voulais travailler, gagner ma vie. J’ai passé un CAP dans le graphisme et donc trouvé du travail. Et depuis 18 ans, je travaille comme graphiste à Mâcon…. Mais attention, tout en dessinant à côté ! je n’ai jamais lâché mon bout de crayon !!
 

 2. La littérature enfantine foisonne d’illustrateurs de talents marchant sur les pas de Rebecca Dautremer… Nous sentons que vous vous inscrivez dans cette lignée mais que vous apportez un univers enfantin plus traditionnel  et familial (référence à vos albums). Pourquoi ce besoin ? cette envie ? S’agit-il de l’influence de l’écrivain avec lequel vous travaillez et qui vous donne le ton?

 

Ce n’est pas la première fois que l’on me dit que mon travail pictural ou bien mes illustrations font penser à Dautremer mais moi je ne vois absolument pas pourquoi ! J’adore ce qu’elle réalise mais cela n’a rien à voir !  je suis très très loin d’arriver à ce qu’elle fait !

En ce qui concerne mon univers, il est venu tout seul à moi…. Comme mes traits sont très ronds, très doux, mes couleurs vives et mes petits motifs  très naïfs, j’ai tout de suite été ciblée « monde de l’enfance »…. ; mais cela ne me dérange absolument pas, bien au contraire ! et puis un jour, on m’a proposé un texte pour les tout petits et j’ai tenté …… Mais moi-même, je ne me rends pas compte de ce que je fais. Je suis incapable de me définir. Mon entourage, mes enfants, mon mari ou bien tous les visiteurs et les ami(e)s de mon blog, sont très importants pour moi. Ils m’aident  justement à trouver ma place grâce aux critiques et aux remarques qu’ils me font. Donc au final, c’est vrai que l’on m’associe à cet univers de l’enfant et finalement je ne me vois pas faire autre chose. Même dans mes tableaux  tout tourne autour de l’enfant : des funambules et le monde magique du cirque, des pierrots rêveurs ou des petites poupées russes…..

   

3.       Comment se passe la collaboration avec un écrivain ? (parlez-nous de votre rencontre avec Karine Quesada, de la naissance d’un album…)

 

Ma rencontre avec karine est formidable… il y a deux ans, j’ai créé mon blog pour pouvoir avancer, avoir des avis d’autres peintres ou d’illustrateurs et savoir où je me positionnais…. C’est un peu égocentrique comme réaction mais je voulais simplement savoir si je tenais la route car je doute et je douterai toujours je crois ! et puis, sur ce blog j’ai présenté de petites illustrations et karine les a vu…. Elle a beaucoup aimé et puis il y  un an, elle m’a proposé un texte  pour participer ensemble à un concours. « Ouvrez les livres aux bébés » a été pour moi une vraie révélation. J’ai adoré les textes de Karine qui correspondaient tout à fait à mon univers. Des mots tout ronds et tout doux….  Et les images sont venues d’elles-mêmes… Et nous avons donc proposé « J’aime ma maman »  au concours. Puis, nous avons parlé sur nos blogs de notre livre et nous avons montré quelques images….  Une dizaine de jours plus tard, nous avons reçu un mail de chez scarabéa jeunesse….  Vous imaginez notre joie ! et depuis, une collection est née… karine a donc écrit « J’aime mon papa », « La petite amoureuse », « J’aime ma mamie » et peut-être que « J’aime mon papi » se mettra en place… nous nous entendons très bien toutes les deux. Et puis j’ai eu la chance de la rencontrer physiquement ! Depuis, j’ai eu d’autres contacts avec d’autres auteurs. On se parle au téléphone, on s’écrit et tout se passe merveilleusement bien. L’auteur et l’illustrateur vont de pair, il est très important que les relations soient basées sur la confiance, la sincérité et au final, cette complicité se traduit vers une très bonne entente !

  

4.       Votre couleur c’est le rouge, pourquoi ?

Ma couleur préférée, effectivement est le rouge.  C’est une couleur qui correspond peut-être le plus à mon tempérament !  une couleur riche, forte, dense… pour moi elle est dynamique, intense… mais elle peut être aussi douce et feutrée en même temps….. mais j’aime aussi toutes les autres couleurs ! généralement j’utilise des couleurs vives et très contrastées. Je ne peux pas m’en empêcher, j’aime que mes illustrations soient vivantes et respirent la bonne humeur !!

 
5. Comment vous mettez- vous en condition pour créer ? moment de la journée ? lieu ? thé ou tisane ?

 

Il n’y a qu’une seule condition : que je sois chez moi, dans mon univers ! après peu importe le moment de la journée… je suis café le matin et thé vert l’après-midi !  mais j’ai vraiment besoin d’une ambiance calme et sereine. Parfois je mets de la musique …. Par contre je peux très bien penser et faire un croquis dans une  voiture par exemple ! j’ai toujours un carnet dans mon sac où je gribouille ce qui me passe par la tête, pour ne pas oublier…. Des notes, des petits dessins, des petits motifs, des idées….

 

6.       Vos influences ? illustrateurs ? lectures ? autres ? parlez-nous de ce qui vous pousse à créer.

Avant tout je suis une fan de Klimt. C’est vraiment ma référence. J’adore ses traits, ses ambiances, ses dorures et tous ses motifs. J’ai eu la chance d’aller voir ses tableaux aux Beaux-Arts de Vienne en Autriche. Un très grand moment dans ma vie. Des tableaux immenses, j’ai dû passer au moins 1 heure devant chaque toile pour découvrir chaque détail !

J’aime tout ce qui touche aux arts déco et à l’art nouveau. Je suis vraiment friande et gourmande de décors, de motifs, de textures, de tissus, de broderies en tout genre ! cela m’aide dans mes créations…. J’achète beaucoup de magazines de déco. J’aime particulièrement les ambiances un peu de roulotte, vous voyez ? un peu manouche, patchwork…. A part Klimt, j’avoue que je n’ai pas de préférences… que les illustrateurs ou peintres soient connus ou pas,  cela n’a pas d’importance. Quand j’aime une ambiance, un trait, des couleurs, peu importe le nom.  Mais sinon, tout peut m’influencer…. Mes yeux sont toujours à l’affût et la moindre chose peut déclencher une idée…. Je ne suis jamais en repos ! je suis toujours en train de réfléchir et je pense vraiment que j’ai une tête à tiroir ! où chaque idée va se loger, prête à ressortir le moment voulu !
 

  7. Parlons technique : comment procédez-vous ? réalisation du dessin, mise en couleurs ? avec quels outils ? et toutes ces petites dentelles comment sont-elles réalisées ? 

Ma technique n’est pas vraiment une technique apprise à l’école. Je fais les choses comme je les ressens. En ce moment je procède ainsi mais peut-être que demain je ferai autrement ! Pour mes tableaux grand format, j’aime jouer avec le papier. Je fais un peu de recyclage puisque je récupère généralement des chutes, du journal, bref ce qui me tombe sous la main. Je les froisse, les colle les uns sur les autres. J’aime créer des textures, des matières… J’ajoute sur ce papier, un fond gesso et de la peinture pour encore créer des effets. Pour mes illustrations jeunesse,  c’est plus simple : papier canson. Ensuite, je dessine avec mes pastels. J’utilise le pastel pour sa douceur. Je mélange mes couleurs du bout des doigts. Chaque couleur est un mélange, aucune n’est pure. J’aime faire des expériences colorées. Parfois c’est un peu dangereux mais j’arrive toujours à trouver une solution si je fais une erreur ! une fois le pastel posé, je fixe avec un vernis en bombe (et oui, désolée, je n’ai pas d’autres solutions !). Le pastel est fragile, c’est de la poussière et je ne peux pas le laisser sans protection. Ensuite je passe à la phase « Ziguiguis » avec des feutres, des crayons, des stylos…. J’adore broder mes dessins et créer mes motifs. Je ne réfléchis pas à ce que je vais faire, je les dessine instinctivement, au feeling…. Et puis la touche finale : sur mes fonds, je gratte avec des pointes (compas, plume….) ou je frotte avec du papier de verre pour donner un côté vieilli et usé…. J’aime l’idée de dessins qui « vivent »….

 
8. Votre actualité et vos projets ?

 Depuis un an, je vis un rêve… exactement depuis septembre 2008. Grâce à la sortie de « J’aime ma maman » et « J’aime mon papa », d’autres albums ont vu le jour et d’autres vont suivre. Je ne vais pas parler de tous mes projets de livres jeunesse, mais à l’heure actuelle, on peut  compter 9 à venir qui vont s’étaler sur  2009 et 2010….  J’ai aussi un projet de cartes postales (sur 2010), des reproductions de mes poupées russes sur poster ou sur toile (aussi sur 2010) et puis des expos…..  je suis toujours en activité, je n’aime pas ne rien faire…

   

9.       Enfin notre petit questionnaire du Jardin: si vous étiez :

 Une fleur : un coquelicot, pour le rouge évidemment mais aussi pour son côté fragile et délicat….

 Une musique ou une chanson : la première qui me vient à l’esprit « Tête en l’air » de J. Higelin. J’aime ce grand poète baladin depuis toujours, et cette chanson me correspond assez bien !

 Un objet : une bonbonne ! j’adore ce mot, cet objet . Il évoque  pour moi  l’enfance, la rondeur et plein de douceur !

 Un lieu : c’est drôle, c’est plus difficile comme question. Peut-être finalement mon bureau, installé dans ma chambre, où j’aimerai créer et créer à longueur de journée !

 

Un très grand merci à vous Céline et Françoise, je suis ravie que mon travail vous intéresse. Cela me rassure, m’encourage,  me donne confiance en moi et m’incite à continuer encore et toujours ! Merci et j’ai hâte de vous connaître et de découvrir votre univers…"


Vous pouvez suivre l'actualité de Marie sur son blog Carnet de Couleurs 

Vous la retrouverez à Mâcon lors de la Crop de Jardin le 18 octobre prochain pour une séance de dédicaces de ses derniers albums! Et oui vous avez bien lu, elle sera parmi nous!!


Si vous ne participez pas à la Crop, vous pourrez nous faire une petite visite : elle vous y accueillera avec grand plaisir !

Merci de votre visite et A bientôt pour de nouvelles aventures...



 

 

 

Publié dans Portraits d'Artistes

Commenter cet article

Anges et lik 09/09/2009 21:42

Merci de nous faire connaître davantage Marie-Pierre et son magnifique travail!

joelle 09/09/2009 19:54

ses dessins sont très beaux bravo les couleurs les rondeurs des personnages ça ressemble a du sucre d'orge

Lila 09/09/2009 16:46

Bravo pour ce magnifique interview qui représente très bien tout le travail d'artiste de Marie !!!

lunaplume 09/09/2009 12:50

merci pour ce bel interview...

chantal61 09/09/2009 08:17

Je me promène depuis plusieurs mois sur le blog de Marie.
J'aime particulièrement ses illustrations associées aux dentelles , c'est très fin, très aérien ,et les couleurs sont magnifiques.