Un grand artiste : Soulages

Publié le par Les jardinieres du Mixed Media

Jusqu'au 8 mars une magnifique exposition consacrée à SOULAGES s'est tenue au Centre Pompidou à Paris !

Nanou nous fait part de sa visite ...


s6

Je reviens de la grande exposition Pierre Soulages au Centre Beaubourg et j’avais envie de partager avec vous mon ressenti sur cet artiste de 90 ans qui est sans doute un des noms les plus célèbres parmi les artistes contemporains.

s2Etrangement, sans même avoir réellement vu ses toiles, il ne m’attirait pas, tous ces noirs ne me disaient rien.

 


Habitant Montpellier où plusieurs de ses œuvres sont exposées en permanence depuis 2000 , j’ai eu envie d’aller y voir de plus près, en fait j’étais interpellée par l’obsession, la démarche entêtée et libre de cet homme qui consacre sa vie d’artiste au noir.

 



Ce fut une découverte , un choc c’est pourquoi j’ai couru voir cette rétrospective organisée à Paris.

Et le choc fut encore plus fort d’autant que j’ai partagé cette visite avec ma meilleure amie grande admiratrice de ce peintre.s1

 


J’ai été embarquée dans les « outrenoirs »- comme Soulages nomme ses grandes toiles ses dytiques ses polyptiques impressionnants. Je n’ai pas vu du noir mais une vibration de la lumière, des scintillements , du rythme, de la matière contrastée, de la force, de l’énergie tonifiante, de la sincérité dans l’amplitude du geste , des intervalles, des jeux du mat et du brillant, du lisse et du strié , de l’espace au-delà de la toile et du noir qui libère notre imaginaire.

 


Une petite vidéo révélait son atelier et sa façon de travailler :

Soulages invente ses outils et sa peinture  !

 


Sa toile est au sol, il se promène au dessus d’elle sur un petit pont fait d’une planche sur des briques , il regarde autour de lui, saisit un long tasseau de bois qu’il tire avec force dans sa peinture fraiche, ouvrant ainsi un long sillon dont les lèvres renvoient une lumière différente selon l’endroit d’où on regarde la toile !

 


s5

Soulages fréquente plus les magasins de bricolage que les boutiques de Beaux Arts - cela ne vous rappelle pas un peu notre façon de faire en mixed média si j’ose une comparaison sans rougir!!!

Quelques phrases du peintre qui m’ont aidée à mieux appréhender ses œuvres :

 

« Une peinture est une organisation, un ensemble de relations, sur lequel viennent se faire et se défaire les sens qu’on lui prête » 

 

« C’’est ce que je fais qui m’apprend ce que je cherche »

 


s4
 

« Je crois que je fais de la peinture pour que celui qui la regarde - moi comme les autres- puisse se trouver face à elle, seul avec lui-même »

 

« Ce qui importe en premier chef, c’est la réalité de la toile peinte, la couleur, la forme, la matière, d’où naissent la lumière et l’espace et le rêve qu’elle porte »

 

 

« J’aime l’autorité du noir, sa gravité, son évidence, sa radicalité. Son puissant pouvoir de contraste donne une présence intense à toutes les couleurs, et , lorsqu’il illumine les plus obscures, il leur confère une grandeur sombre. Le noir a des possibilités insoupçonnées et, attentif à ce que j’ignore, je vais à leur rencontre. »




Pour découvrir ou redécouvrir cet artiste , Une autre exposition :

Soulages, verre, cartons des vitraux de Conques
du 13 février au 2 mai 2010
au musée Fabre de Montpellier



extrait

L’exposition Soulages, Verre Cartons des vitraux de Conques, présentée dans la cour Germaine Richier à l’entrée des collections permanentes du musée Fabre, expose le travail de recherche de Pierre Soulages, de 1986 à 1994, pour la réalisation exceptionnelle des 104 vitraux de l’abbatiale de Conques.

Merci Nanou pour ce beau partage
Si vous aussi, vous voulez nous faire partager une expérience, envoyez-nous un mail :
le-jardin-du-mixed-media@hotmail.fr
et nous le publierons avec plaisir !

A bientôt

Publié dans Infos et reportages

Commenter cet article

Sophely 12/03/2010 22:08


Merci pour ce partage, j'ai découvert cet artiste il y a qqs mois par un reportage à la télé, j'ai été captivée !


Sof 11/03/2010 21:07


Je suis contente de découvrir que je ne suis pas la seule à nourrir de l'admiration pour cet artiste .
merci pour ce partage, que je garderai en mémoire.
Amitié
Sof


Fan de Yan 11/03/2010 16:50


Merci Nanou de nous avoir permis cette approche avec l'artiste, la peinture de Soulage me déconcerte mais les explications donnent une éclairage à ses oeuvres: La capacité de capter la lumière pour
mieux la diffuser en créant une dynamique.


chris 11/03/2010 13:07


c'est vrai qu'il faut voir ces oeuvres "en vrai", ses noirs sont très beaux et les vitraux de Conques qui changent de couleur avec la lumière sont magnifiques malgré (ou à cause) leur simplicité
apparente


mamazerty 11/03/2010 09:43


"c'est ce que je fais qui m'apprend ce que je cherche", très belle phrase que je reprends à mon compte...